Pourquoi Apple et Facebook s’intéressent désormais à votre argent

SOURCE : ChallengeS


Alors que la cryptomonnaie de Facebook émerge, Apple accélère son service de paiement sans contact mobile. Google et Amazon sont aussi en embuscade dans les services financiers.

Un ticket de cinéma ? Totalement désuet. L’idée du palpable est presque gênante au XXIe siècle. Au Pathé Beaugrenelle, vous n’avez plus besoin de ticket pour entrer dans les salles obscures. Un QR code ? Non plus, avec Apple Pay qui débarque dans les salles Pathé-Gaumont, la place achetée sera désormais sans contact. « C’est le premier cinéma où vous pourrez acheter avec votre Apple Watch, par exemple, du popcorn, vante Jennifer Bailey, vice-présidente d’Apple Pay. Vous pourrez désormais aller voir un film sans portefeuille. » Mais pas sans smartphone… ni chargeur de secours. « Déjà plus de 50% des billets sont achetés sur un support dématérialisé, ajoute Aurélien Bosc, directeur général Pathé-Gaumont. Cette innovation va dans le sens d’une réinvention de l’expérience cinématographique vers une plus grande fluidité de l’expérience client. »

Hasard du calendrier ou non, après les prémices dévoilés de la future cryptomonnaie Libra de Facebook, Apple accélère très fortement dans le déploiement de son service de paiement sur iPhone, iPad, Mac et Apple Watch. En le lançant durant l’été 2016 en France, le géant de Cupertino avait été précurseur dans le domaine, avant d’avoir été imité par Google Pay et Samsung Pay. Apple va déployer son service dès le 26 juin dans 13 nouveaux pays européens parmi lesquels la Grèce, la Slovaquie ou le Portugal. Apple Pay est ainsi disponible désormais dans 47 pays dans le monde.

Pays et banques supplémentaires

La quasi totalité des banques françaises seront sous peu compatibles avec le service. LCL et Crédit agricole arriveront d’ici la fin d’année pour retrouver BPCE, BNP Paribas ou Société générale, entre autres. Seul le groupe Crédit Mutuel Alliance Fédérale (Crédit Mutuel et CIC) manque à l’appel. Apple voit peu de freins au développement de son service dans l’Hexagone: 70% des 1,7 million de terminaux bancaires supportent le paiement sans contact. La firme de Tim Cook revendique plus de 5.400 banques partenaires dans le monde. Depuis le lancement du service de paiement, Apple affirme avoir dépassé les 10 milliards de transactions réalisées. « C’est une course au long cours, se contente de préciser Apple, se refusant à communiquer tout chiffre précis de croissance. Vous ne gagnez ou perdez pas en quelques années. »

Soyez le premier à commenter l’article sur "Pourquoi Apple et Facebook s’intéressent désormais à votre argent"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*


36 − = 34