Epargne : quels sont les produits préférés des Français ?

Nous reproduisons ici un Extrait du Journal Les Echos, rédigé par Mme Hélène Dupuy .

https://patrimoine.lesechos.fr/placement/epargne/0301425270536-epargne-quels-sont-les-produits-preferes-des-francais-2160702.php


L’épargne est une réelle préoccupation pour les Français. 80 % d’entre eux déclarent épargner, même occasionnellement et 50 % ont commencé à épargner entre 19 et 34 ans. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par Sycomore, Patrimonia et Infopro digital études*.

Des produits peu risqués

Principal enseignement de cette étude : les épargnants privilégient en très grande majorité des produits d’épargne peu risqués.

Ainsi, sur près de 800 Français ayant déclaré épargner, 8 sur 10 ont opté pour les livrets réglementés (livret A, Livret jeune, LDD, livrets divers). Ensuite, 40 % d’entre eux ont choisi un contrat d’assurance-vie et 36 % un compte/plan d’épargne logement (PEL, CEL).

Viennent loin derrière (18 %) l e plan d’épargne en actions (PEA) ou les comptes titres et actions en direct . Seulement 12 % des épargnants ont investi dans un plan d’épargne retraite et 12 % également dans un plan d’épargne salariale.

Côté immobilier, 11 % des sondés déclarent avoir déjà épargné pour acheter une résidence principale ou secondaire et 6 % pour de l’immobilier locatif ou commercial.

Les produits de défiscalisation (5 %) et  les crypto-monnaies(1 %) restent extrêmement marginaux.

La principale motivation qui les pousse les Français dans leur ensemble à commencer à épargner est de loin : « faire des économies en cas de coup dur », citée par 63 % des sondés. Viennent ensuite comme objectifs la préparation de la retraite (27 %), mettre ses proches à l’abri du besoin (21 %) ou encore bâtir un patrimoine (21 %). Préparer un projet personnel (17 %) et acheter sa résidence principale (17 %) n’arrivent que bien après.

Sans surprise, ces motivations varient sensiblement selon les âges. Préparer sa retraite est cité en priorité par les 42-52 ans appelés « Génération X » (44 %) et les 53-72 ans appelés « Baby-Boomers » (38 %).

Les 18-34 ans, appelés « Millennials » sont particulièrement conscients de la nécessité de commencer à épargner tôt. « Cette génération a été sensibilisée à la probable nécessité de financer sa propre retraite et de constituer rapidement son propre capital » souligne l’étude. Ils sont 38 % à avoir commencé à épargner entre 19 et 24 ans. Comparativement, les « Baby-Boomers » sont ceux qui déclarent avoir commencé à épargner le plus tardivement : 26 % ont commencé à partir de 41 ans.

Diversifier son patrimoine

Parmi les épargnants ayant investi dans des produits financiers**, le motif invoqué par près de la moitié est la diversification des placements (64 % des Baby-Boomers et 68 % des 73 ans et +). Gagner plus d’argent est mis en avant par un peu moins d’un tiers de l’ensemble des sondés, mais est particulièrement important chez les Millennials (46 %) et les 35-41 ans appelés « Xennials » (48 %). Si le financement des entreprises est un  objectif largement mis en avant par le gouvernement , seulement 5 % des investisseurs s’y intéressent vraiment.

Les Français et la « finance utile »

Concilier enjeux sociétaux et intérêts financiers… 26 % des Français ont déjà réalisé des investissements utiles via des produits d’épargne (PEA, LDD, PEE, assurance vie), 10 % via leur banque (banque mutualiste, solidaire…) et 5 % en investissant directement dans des entreprises responsables. 13 % affirment souhaiter le faire, avec un taux qui s’élève à près de 17 % chez les 18-34 ans (Millennials). 1 Français sur 3 attend qu’un investissement responsable lui permette d’obtenir un rendement de 3 à 6 %.
Sycomore définit la « Finance Utile » comme des investissements qui concilient performance financière et impacts positifs sur la société et/ou l’environnement.

*L’enquête a été réalisée du 26 janvier au 5 février par l’institut Infopro Digital Etudes auprès de 1.000 répondants représentatifs de la population française : Millennials (18-34 ans), Xennials (35-41 ans), Génération X (42-52 ans), Baby-Boomers (53-72 ans), Génération silencieuse (73 ans et +).

** 438 répondants ayant déclaré investir dans un contrat d’assurance-vie, un plan d’épargne en actions, un plan d’épargne retraite ou une épargne salariale.

Hélène Dupuy

 

Soyez le premier à commenter l’article sur "Epargne : quels sont les produits préférés des Français ?"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*


44 − 41 =