La Commission imagine de punir le Gouvernement allemand

Dans un communiqué étrange traduit ci-dessous la présidente de la Commission de l’UE imagine des représailles contre le Gouvernement allemand alors qu’il n’est aucunement responsable de la décision de la cour constitutionnelle. Si cette menace venait à avoir un début d’exécution la Commission démontrerait alors à quel point un droit barbare, bestial s’est emparé de la bureaucratie de Bruxelles. Celui que Jean de La Fontaine décrit dans sa fable Le Loup et l’Agneau :

« Si ce n’est toi, c’est donc ton frère » « La loi du plus fort est toujours la meilleure ».

Déclaration de la présidente de l’UE :

L’arrêt récent de la Cour constitutionnelle allemande a mis sur le devant de la scène deux piliers de l’Union européenne: l’Eurosystème et le système juridique européen. Nous prenons bonne note de la déclaration claire de la Cour de justice des Communautés européennes du 8 mai. Dans le même esprit, la Commission européenne défend trois principes de base: la politique monétaire de l’Union est une compétence exclusive; que le droit de l’UE prime sur le droit national et que les décisions de la Cour de justice des Communautés européennes lient tous les tribunaux nationaux. Le dernier mot sur le droit de l’UE est toujours prononcé au Luxembourg. Nulle part ailleurs. La tâche de la Commission européenne est de garantir le bon fonctionnement de l’Eurosystème et du système juridique de l’Union. Nous analysons maintenant en détail la décision de la Cour constitutionnelle allemande. Et nous examinerons les prochaines étapes possibles, qui peuvent inclure l’option d’une procédure d’infraction [contre le Gouvernement allemand, nécessairement : note de la LIDDEF]. L’Union européenne est une communauté de valeurs et de droit, qui doit être défendue et défendue à tout moment. C’est ce qui nous unit. C’est ce que nous défendons.

Source en anglais

Soyez le premier à commenter l’article sur "La Commission imagine de punir le Gouvernement allemand"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*


57 + = 59