Les épargnants ont fui l’assurance-vie en 2020 ( et on les comprend !)

L’assurance-vie enregistre en 2020 sa pire collecte depuis les années 90

En dépit d’un timide rebond en fin d’année, l’assurance-vie affiche une décollecte nette de 6,5 milliards d’euros en 2020. Conséquence d’une année atypique où les Français ont privilégié l’épargne de précaution mais aussi des politiques commerciales des assureurs. Cependant, la baisse des taux servis pour 2020 sur les fonds en euros semble moins prononcée que prévu.

C’est une première depuis le début de la crise sanitaire. La collecte nette de l’assurance-vie est repassée dans le vert au mois de décembre pour s’établir à 550 millions d’euros, selon les chiffres provisoires de la Fédération française de l’assurance (FFA). L’assurance-vie termine donc l’année sur une note plutôt positive, qui confirme d’ailleurs le début de normalisation observé en novembre, alors même que la fin d’année est traditionnellement défavorable à la collecte. Mais l’année 2020 restera dans les annales comme la pire année de collecte pour l’assurance- vie depuis les années 90.

 

Source : La Tribune 

Et sur Capital.fr :

(AOF) – Au mois de décembre 2020, l’assurance vie a enregistré une collecte nette de 550 millions d’euros, a précisé la Fédération Française de l’Assurance. Il s’agit du premier flux d’argent positif mensuel sur ce placement depuis le début de la crise sanitaire. Pour l’ensemble de l’année 2020, l’assurance vie a connu une décollecte de 6,5 milliards d’euros par comparaison à un flux d’argent positif de 21,9 milliards d’euros en 2019. A la fin de l’année 2020, l’encours des contrats d’assurance vie s’élevait à 1 789 milliards d’euros.

La part de cet encours investie dans des actifs d’entreprises (actions, obligations, immobilier) dépassait les 60%.

Soyez le premier à commenter l’article sur "Les épargnants ont fui l’assurance-vie en 2020 ( et on les comprend !)"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*


93 − 91 =