L’UE menace le cash (paiement en espèces) au nom de la lutte contre le terrorisme : tu parles !

Nous vous donnons ci-dessous les références d’un excellent article de nos confrères du Vaillant Petit Économiste, une revue économique en ligne. Extrait :

« Il n’existe qu’un moyen véritablement efficace pour lutter contre les financement illégaux, qu’ils soient liés au terrorisme ou au grand banditisme : s’attaquer à la source de l’argent. Or, vous allez voir dans la suite de ce message…L’UE fait exactement le contraire. »


ARTICLE ORIGINAL ICI


Chère lectrice, cher lecteur,

La Commission Européenne lance une grande consultation sur l’argent liquide : à quoi servent encore les pièces et les billets ?

Si vous avez 4 minutes à y consacrer, merci de répondre à cette consultation grâce au lien au bas de ce message. Il est URGENT de peser de tout notre poids sur ce sujet beaucoup bien moins anodin qu’ils ne voudraient vous faire croire.

Car derrière la guerre aux paiements en liquide se cache l’impôt ULTIME… Le dernier, celui qu’ils n’avaient jamais osé lever.

L’objectif officiel de la Commission est de lutter contre le terrorisme en limitant les paiements en espèces et ces messieurs de la Commission Européenne voudraient votre avis.

Il est inhabituel que les commissaires européens vous demandent votre avis.

L’Union foule du pied depuis 10 ans tous les grands référendums qui la remettent en cause et qui lui demandent de se réformer en France, Italie, Grèce, au Royaume-Uni… Deviendrait-elle démocratique ?

Non bien sûr, le parlement et la commission se sont déjà mis d’accord et un rapide coup d’oeil à la consultation permet d’en saisir rapidement les objectifs réels :

  • OBJECTIF n°1 : Vous convaincre du bien-fondé de la guerre à l’argent liquide sous couvert de vous demander votre avis.

C’est un grand classique de manipulation : ils vous font croire que vous vous formez votre propre avis alors que toute la consultation est orientée pour que vous répondiez exactement ce qu’ils attendent de vous.

Ils détournent le sens de la question, subtilement. La question n’est pas « pour ou contre l’argent liquide » mais « pour ou contre le financement du terrorisme »… Question à laquelle il est difficile de répondre « pour ».

En tout état de cause, il faudrait pour le moins une analyse contradictoire.

Face à cette lacune, je me propose d’apporter ci-dessous cette contradiction qu’ils auront oublié de porter à votre attention.

  • OBJECTIF n°2 : Brandir les résultats comme une preuve de leur légitimité.

Une fois que vous avez confirmez que bien sûr vous êtes pour la lutte contre le financement du terrorisme, ils pourront alors brandir de beaux résultats affirmant que tout le monde est pour l’encadrement strict des paiements en espèces : regardez notre belle consultation, tous les européens sont d’accord.

  • OBJECTIF n°3 : Masquer les mesures qui seraient réellement efficaces contre le terrorisme.

Il n’existe qu’un moyen véritablement efficace pour lutter contre les financement illégaux, qu’ils soient liés au terrorisme ou au grand banditisme : s’attaquer à la source de l’argent. Or, vous allez voir dans la suite de ce message…L’UE fait exactement le contraire.

Cette consultation est une manoeuvre de propagande afin de vous imposer leur projet : la fin des pièces et des billets.

Là-dessus, le doute n’est pas permis comme vous allez le voir et il est URGENT que nous empêchions cette machine à propagande.

Plus c’est gros plus ça passe

Tout commence par la publication d’un plan d’action que la Commission Européenne a soumis au Parlement et qui stipule :

«Les paiements en espèces sont très répandus dans le cadre du financement d’activités terroristes. (…) Dans ce contexte, l’utilité de soumettre les paiements en espèces à des plafonds pourrait être étudiée

L’idée est donc de lutter contre le financement du terrorisme en interdisant les dépenses en liquide au-delà d’un certain montant (qui n’est pas précisé).

Imaginez la scène : un terroriste arrive à dans une de ces citées où la police n’a plus le droit d’entrer depuis bien longtemps, un territoire perdu de la République. Il vient acheter des armes, ou des explosifs ou encore payer un artificier ou un indicateur… Voyez-vous ces fous de dieu obligés de tout abandonner parce que payer en liquide… C’est illégal ??

C’est comme si vous espériez que les terroristes arrêtent de commettre des attentats parce que commettre un attentat, c’est interdit.

Cela serait risible si ce n’était si grave.

On ne lutte pas contre le terrorisme en interdisant les transactions en liquide.

De la poudre aux yeux

LIRE LA SUITE ICI

Soyez le premier à commenter l’article sur "L’UE menace le cash (paiement en espèces) au nom de la lutte contre le terrorisme : tu parles !"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*


37 + = 40