Pannes informatiques en série dans les grandes banques françaises

SOURCE : LesEchos.fr


Les services de BNP Paribas ont été affectés par un incident survenu mercredi soir, ceux de Société Générale ont rencontré des dysfonctionnements jeudi. Le sujet fait partie des priorités 2019 pour les superviseurs bancaires.

La fin de semaine a été perturbée pour les clients des banques françaises. Chez BNP Paribas, des particuliers ainsi que des entreprises, se sont retrouvés dans l’impossibilité d’accéder à leur banque en ligne, ou d’effectuer certaines opérations, telles que des virements internationaux entre mercredi soir et vendredi en milieu de journée.
La banque de la rue d’Antin indique avoir subi « un incident informatique interne au niveau des réseaux télécoms ». Le problème – qui ne relève pas d’une attaque informatique – aurait été rapidement identifié. Cependant, la remise en route des différents services a pris du temps du fait des contrôles à effectuer en amont, explique l’établissement. Celui-ci reste vague sur le périmètre exact de la panne. Elle a cependant touché des clients en dehors de la banque de détail et au-delà des frontières de l’Hexagone.

Deuxième panne en quelques semaines

Pour BNP Paribas, il s’agit de la deuxième panne d’ampleur en deux mois, même si les deux incidents ne sont pas liés. En janvier, un grand nombre de clients de la banque avait été touché par des dysfonctionnement pendant plusieurs heures. Des paiements par carte étaient refusés et des retraits impossibles. « L’événement n’est bien sûr pas positif, mais nous avons démontré que nous savions gérer ce type de situation exceptionnelle »,  avait déclaré peu après aux « Echos », Marguerite Bérard, directrice des réseaux France de BNP Paribas.
Hasard du calendrier, l’autre grande banque cotée française, Société Générale a elle aussi connu une interruption de ses services jeudi dernier, entre 9h15 et 13h30 environ. Les services de banque à distance ont été affectés, en l’occurrence l’accès au site Web de la clientèle, ainsi que les applications mobiles. Selon la banque, cet incident est dû à une « opération sur un composant technique de notre infrastructure interne ». C’est donc une équipement propre au groupe qui a posé problème.

Les superviseurs bancaires en embuscade

Désagréables pour les clients, les incidents informatiques ne laissent pas les superviseurs financiers indifférents. A l’heure où les banques digitalisent à marche forcée leurs services, les systèmes d’information et les « risques cyber » sont surveillés de près par la branche de la Banque centrale européenne en charge de la supervision des banques. Les poids lourds du secteurs sont censés lui signer tous les « cyber incidents » d’ampleur.

Le superviseur bancaire unique européen a par ailleurs fait de ces sujets l’une de ses priorités pour l’année 2019 et a promis de mener des inspections sur place. « Sur le plan technique, les banques doivent simplifier leurs systèmes d’information. Ce n’est pas seulement que cela réduit la surface vulnérable aux attaques. C’est aussi que plus les systèmes sont simples à comprendre et mieux ils peuvent être protégés », explique la BCE dans une note récente.

Soyez le premier à commenter l’article sur "Pannes informatiques en série dans les grandes banques françaises"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*


36 + = 45