Après avoir supprimé le mandat cash urgent, La Poste supprime le mandat ordinaire en espèces

Un article du Figaro sur la suppression des mandats en espèce. Source.


La décision de La Poste de supprimer le « mandat cash ordinaire », l’envoi d’argent en espèces grâce au service postal, « pénalise les populations les plus fragiles », dénoncent mardi les syndicats SUD PTT et CFTC. C’est « à nouveau un très mauvais signal » à la veille de la négociation du futur contrat d’entreprise 2018-2022 entre l’Etat et La Poste qui doit être signé en fin d’année, déclare SUD PTT dans un communiqué.

Pour ce syndicat, « c’est toujours la même population qui fera les frais de cette politique qui tourne le dos au service public: les plus démunis » pour qui « la suppression de ce service ne fera qu’accentuer la fracture bancaire ».SUD PTT rappelle que si les sommes envoyées régulièrement « ne dépassent pas quelques centaines d’euros par envoi », ils sont « plus de cinq millions » chaque année à utiliser ce service faute de disposer, très souvent, d’un compte en banque.

La raison invoquée par La Poste, « la lutte contre le blanchiment d’argent » est « un piètre cache-sexe d’une politique qui ne veut pas dire son nom, surtout à l’ère numérique où l’argent n’a jamais circulé aussi facilement et sans contrôle », estime SUD PTT.

LIRE AUSSI :

» La Poste enterre le mandat cash urgent

Soyez le premier à commenter l’article sur "Après avoir supprimé le mandat cash urgent, La Poste supprime le mandat ordinaire en espèces"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*


42 − = 32